dimanche 29 juin 2014

Art journal dans un agenda

"L'Art journal" est très pratiqué dans les pays anglo-saxons. Il permet de s'exprimer librement, sans se soucier du résultat, de s'amuser tout en se libérant, de littéralement "tourner la page" sur certaines pensées quotidiennes.
J'ai plusieurs carnets actuellement en chantier...  Entre autres celui ci.
Utiliser un agenda pour son journal visuel est une bonne façon de se motiver pour créer chaque semaine.















 Alors, vous commencez quand?

mercredi 25 juin 2014

Solitude choisie


Quand je dis que j'aime travailler seule, comme aujourd'hui, la plupart des gens ne comprennent pas. Mes collègues doivent penser que je ne veux pas être avec eux. Ce n'est pas du tout le cas. Vraiment. Ce n'est pas une solitude contre les autres, mais pour moi même. Travailler à plusieurs ne me pose aucun problème, c'est agréable. Mais la solitude est ma compagne fidèle depuis la plus tendre enfance. Je l'aime comme une soeur. Elle n'est pas triste ou misérable, sinon je ne vois pas pourquoi je l'apprécierais. Je suis une cérébrale. Ma solitude est pleine, vivante, riche. Elle est conscience, respiration, connexion. Seule je réfléchis, je pense, je refais le monde, je cherche, je trouve parfois... Du corps et de l'esprit, ce dernier a toujours été dominateur chez moi. C'est pourquoi je dis souvent que je ne m'ennuie jamais. En tout cas, je n'en ai pas le souvenir. Au contraire, mes moments de solitude sont un souffle de vie intense, essentiel à mon bien être.
Est ce que je fuis les autres? Je ne m'en rends pas compte. J'aime les échanges et les belles rencontres. Mais seule, je n'ai jamais manqué d'activité. Enfant, il suffisait de me mettre dans un coin avec une feuille et des crayons, ou encore de me laisser jouer dans le jardin. Je trouvais toujours mon bonheur. Je me revois faire les cent pas, en équilibre sur une planche, tout en récitant un interminable poème que j'inventais au fur et à mesure. Ou encore je construisais des parcours et des labyrinthes pour les fourmis, et je les observais pendant des heures. Parfois je ne faisais rien du tout. C'est bien aussi, ne rien faire. Les enfants ne savent plus ce que c'est, pressés comme des citrons par une société si compétitive. Il faut savoir se poser, souffler, voir la beauté du monde, de la vie, prendre conscience du souffle d'air qui emplit nos poumons. Et s'en servir pour créer quelque chose de beau. Ne serait-ce qu'un sourire.


 (Texte extrait du projet "Brins de vie" 2014)

lundi 23 juin 2014

Interprétation...


"Mes vers ont le sens qu'on leur prête. Celui que je leur donne ne s'ajuste qu'à moi, et n'est opposable à personne. C'est une erreur contraire à la nature de la poésie, et qui lui serait même mortelle, que de prétendre qu'à tout poème correspond un sens véritable, unique, et conforme ou identique à quelque pensée de l'auteur."

(Paul Valéry)


jeudi 12 juin 2014

Âme...



"L'éternel qui brûle derrière les visages aimés leur donne son éclat."

Christian Bobin (La dame blanche)

"Damiel", aquarelle, stylo bic, craies grasses, 1999

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...